Histoire des fondations : XXIe siècle : la mécatronique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire des fondations : XXIe siècle : la mécatronique.

Message par sitayeb le Jeu 21 Fév - 11:50

Histoire des fondations : XXIe siècle : la mécatronique.

L'arrivée de la puissance, de l'hydraulique et de l'informatique.

L'informatisation de la reconnaissance des sols (Droits réservés)

Et aujourd'hui au XXIe siècle ?

De la "mécanique" à la "mécatronique" .
L'augmentation de la puissance disponible sur une machine et sur un chantier.

Cette augmentation a été totalement spectaculaire au cours des dernières dizaines d'années. D'une part, sur les machines de forage, la puissance est passée des quelques chevaux d'une "chèvre" au cours des années 1950 pour réaliser les pieux des centrales thermiques d'EDF d'après guerre, aux plusieurs milliers de chevaux des chantiers de paroi à l'hydrofraise actuelle pour faire les fondations profondes des tours de Kuala Lumpur exemple. D'autre part, sur les machines d'accompagnement, principalement sur les grues à chenille. De quelques centaines de litres de béton après guerre, elles peuvent maintenant manipuler des panneaux de béton préfabriqué pour paroi de plusieurs dizaines de tonnes.


Une révolution moins visible mais tout aussi essentielle fut l'introduction de l'hydraulique sur le matériel de chantier. Outre la souplesse et la puissance qu'amena cette nouvelle technique elle introduisit également la possibilité de mettre des capteurs partout et par là, de faire des mesures et/ou d'automatiser certaines tâches. Pour le génie civil en France, ce fut l'apparition des premières pelles Poclain, en fondations celle des Benoto. Evidemment, l'hydraulique eut également ses inconvénients. Par sa fragilité elle introduisit une nouvelle race de spécialistes. Il ne suffisait plus de masses, de marteaux et de pinces à talon et de muscles pour être mécanicien de chantier !


Enfin, en ce changement de millénaire, dans le domaine des fondations comme dans tous les autres, il faut mentionner les progrès explosifs dus à l'association ordinateur, téléphone, réseau.

Nous rentrons dans une nouvelle ère et avons du mal à seulement envisager une partie des possibilités et des conséquences de cette association de découvertes. D'immenses possibilités s'ouvrent à nous non dépourvues d'ailleurs de nouveaux risques de nature également nouvelle.

Mais, comment ne pas admirer ces nouvelles machines puissantes, précises, moins polluantes et communicantes, capables de travailler à plusieurs sur un projet et aussi d'appeler au secours par téléphone si des capteurs déclenchent des alarmes ?



sitayeb
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 687
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur conseil
Nom/Prenom : SITAYEB Said
Date d'inscription : 12/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum