A propos du béton algérien

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A propos du béton algérien

Message par bentafat_rachid le Lun 24 Déc - 22:40

Par Charif Abdelhamid, Professeur en Génie Civil / Sismique
Ecole Nationale Polytechnique, Université de Batna
King Saud University, Riyadh


Cet article évoque les différentes causes de la tragédie du séisme de Boumerdès, ainsi que les différents remèdes, en mettant un accent particulier sur le béton dont la mauvaise qualité, longtemps reléguée au second plan, constitue désormais un véritable fléau national qui mérite de recevoir une attention prioritaire.
http://www.zshare.net/download/588317659d2fb1/

bonne reception

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par krimo2007 le Lun 24 Déc - 23:13

Merci Rachid. je viens de feilleter cet article, c'est grave ce qui se passe chez nous.................mème le gachage avec l'eau de mer!!!!!!!!!!

krimo2007
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 268
Ville/Pays : algerie
Profession : ingenieur d'étude
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 28/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par bentafat_rachid le Lun 24 Déc - 23:16

krimo2007 a écrit:Merci Rachid. je viens de feilleter cet article, c'est grave ce qui se passe chez nous.................mème le gachage avec l'eau de mer!!!!!!!!!!

pire que çà , puisque le respect de la technicité est devenue secondaire ;;;;;;; Shocked

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par sitayeb le Lun 24 Déc - 23:25

Comment peut-on blamer une entreprise qui fait un travail médiocre sans parler de la complicité de l'ingénieur contrôleur qui essaye de justifier et de refaire des calculs pour faire passer tel ou tel structure parcequ'elle n'a pas atteint la résistance requise. Je me rappelle au mois d'Avril passé dans un chantier ou l'ingénieur sensé contrôler la qualité du béton ne faisait pas la différence entre les différents type de graviers et ciments et il a demandé à l'entreprise de ne pas ajouter d'adjuvant superplastifiant et qu'il fallait augmenter la quantité de ciment en augmentant la quantité d'eau.

sitayeb
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 687
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur conseil
Nom/Prenom : SITAYEB Said
Date d'inscription : 12/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par krimo2007 le Lun 24 Déc - 23:26

Oui et surtout lorsqu'on donne aux architectes de suivre l'execution des travaux et receptionner le ferraillage, je connais des architectes qui ne font pas la difference entre une longrine et une poutre!!!!!!!!!! avec tous mes respets à nos amis architectes.
Mais il faux donner chaque partie au specialiste du domaine.
Encore l'agrément des entreprises qui est donnée à n'importe le qui sans califications ni un minimum de niveau..............................................,,,,,,,,,,,????????

et et et et et et et et et et et jusqu'à la catastrophe ALLAH Ystar

krimo2007
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 268
Ville/Pays : algerie
Profession : ingenieur d'étude
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 28/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par sitayeb le Lun 24 Déc - 23:31

Je suis entiérement d'accord pour la qualification des entreprises mais je doit dire que la plupart de nos jeunes ingénieurs ont une méconnaissance dans le domaine des matériaux et cela est dû à l'absence du côté pratique dans le cursus universitaire

sitayeb
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 687
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur conseil
Nom/Prenom : SITAYEB Said
Date d'inscription : 12/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par bentafat_rachid le Lun 24 Déc - 23:34

sitayeb a écrit:Je suis entiérement d'accord pour la qualification des entreprises mais je doit dire que la plupart de nos jeunes ingénieurs ont une méconnaissance dans le domaine des matériaux et cela est dû à l'absence du côté pratique dans le cursus universitaire

SANS COMMENTAIRE...............................

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par krimo2007 le Lun 24 Déc - 23:37

Oui sitayeb c'est un tous: qualification, incompétence des agents de suivi, mauvaises études géotechniques, complicité, études parfois faites par des BET en déplacement qui n'a que son cartable, et et ........................ Sad Sad

krimo2007
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 268
Ville/Pays : algerie
Profession : ingenieur d'étude
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 28/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par bentafat_rachid le Lun 24 Déc - 23:39

krimo2007 a écrit:Oui sitayeb c'est un tous: qualification, incompétence des agents de suivi, mauvaises études géotechniques, complicité, études parfois faites par des BET en déplacement qui n'a que son cartable, et et ........................ Sad Sad

C'est quoi la solution ?

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par krimo2007 le Lun 24 Déc - 23:44

La solution!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

krimo2007
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 268
Ville/Pays : algerie
Profession : ingenieur d'étude
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 28/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par noureddine le Dim 6 Jan - 18:05

il y a des cas ou les premiers responsable sont les premiers complisse des mauvaises constructions de ce beaux pays; quesque vous dite lorsqu'un PDG est un CAP comptabilité; son resonnement c'est le résonnement des conducteurs de travaux retrété qu'il ne peut pas lacher pour assuré sa survie au sein du royaume; ces conducteurs qui ont dans la tête, on a l'abitude de faire ça et ça passe......

noureddine
Membre

Nombre de messages : 27
Ville/Pays : setif
Profession : ingenieur
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 06/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par xxxx le Dim 6 Jan - 18:36

je suis d'accord avec tout vos commentaires , je souhaite qu'un jour que la voix de ceux qui sont dans le techniques qui portera le plus , cela devient abberent
ces travers dans la construction coutent des vies , alors qu'ailleurs dans le monde les Genie Civil sauvent des vies plus que la medecine elles meme tel que je l'ai entendu d'un gd ingenieur genie civil americain en californie qui precisait lors d'un compte rendu d'un seisme à los angeles !

_________________
tu seras toujours dans notre coeur www.geniecivil.org

xxxx
MGCien Actif
MGCien Actif

Nombre de messages : 7914
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 07/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par bentafat_rachid le Jeu 10 Jan - 15:35

Console a écrit:je suis d'accord avec tout vos commentaires , je souhaite qu'un jour que la voix de ceux qui sont dans le techniques qui portera le plus , cela devient abberent
ces travers dans la construction coutent des vies , alors qu'ailleurs dans le monde les Genie Civil sauvent des vies plus que la medecine elles meme tel que je l'ai entendu d'un gd ingenieur genie civil americain en californie qui precisait lors d'un compte rendu d'un seisme à los angeles !

AVOIR UN BON BETON EST UN REVE ..........

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par sitayeb le Jeu 10 Jan - 19:13

Non ce n'est pas un rêve, On a obtenu des bétons qui dépassent les 70 Mpa au niveau du tunnel de Djebahia et des résistances qui dépassent les 55 MPa pour les ouvrages d'art de l'evitement de la ville de fouka. La qualité c'est une culture et je ne suis pas d'accord sur le fait que le PDG ne s'y connait pas donc on doit subir son diktat.Il y a mille et une façon de démontrer au PDG ou à d'autres les inconvénients d'un mauvais béton. J'en ai eu l'expérience c'est un sacrifice et un drôle de sacrifice

sitayeb
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 687
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur conseil
Nom/Prenom : SITAYEB Said
Date d'inscription : 12/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par asoz12 le Jeu 10 Jan - 20:50

VOICI FINALEMENT LA SOLUTION AU PROBLEME,LE SACRIFICE ,resister à fond à la corruption, ce n'est nullement facile...Il faut des hommes à cela.MERCI

asoz12
Expert
Expert

Nombre de messages : 270
Ville/Pays : OZ ALGERIE
Profession : ING GC
Loisirs : SC ET TECH , philo chinoise,sc religieuses
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par bentafat_rachid le Jeu 10 Jan - 22:27

asoz12 a écrit:VOICI FINALEMENT LA SOLUTION AU PROBLEME,LE SACRIFICE ,resister à fond à la corruption, ce n'est nullement facile...Il faut des hommes à cela.MERCI

merci ; tu as résumé le sujet et tu as meme trouvé le remède

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par sitayeb le Jeu 10 Jan - 22:31

Ce qu'il fallait démontrer

sitayeb
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 687
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur conseil
Nom/Prenom : SITAYEB Said
Date d'inscription : 12/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par Steel le Lun 28 Jan - 12:59

Le sujet de la qualité du béton est très important. Ce n'est pas toujours la corruption qui est à la base de la mauvaise qualité comme je l'ai lu ci-dessus. Avant le séisme du 21/05/2003 on acceptait les résultats d'ecrasement des eprouvettes sans PB (Même s'ils sont ramenés par les entreperises). Actuellemnt NON. Mais le problème n'est pas résolu complètement, car même une éprouvette confectionée par un Ing incorruptible - lors d'une visite inopinée sur un chantier - à partir d'un béton prélevé sur place et donnant un bonne résistance à l'ecrasement n'est pas une garantie d'un bon béton mis en oeuvre. Pourquoi et comment? Pour ma part j'ai constaté 02 causes principales :
1- Absence de vibrage du béton lors de sa mise en oeuvre
2- Ajout de l'eau de gachage par les ouvriers pour facilité son écoulement.

Alors ce que je propose (d'ailleurs c'est ce que je fais):
1- Refus des résultats par ecrasement par le maître de l'ouvrage ou du contrôleur des travaux. Par contre ces résultats serviront à l'entreprise pour un auto-contrôle.
2- Procéder aux essais à l'ultrasons. Les résultats doivent faire l'objet d'une interprétation obligatoire du responsable de l'étude.
3- (Celle-ci pour le moment n'est pas mise en oeuvre) le Maître d'ouvrage doit établir des conventions avec des labo agrées pour ces essais et ne pas laisser l'entreprise s'en charger ( Il y en a qui achetent des bons résultats).

J'aimerais bien avoir votre avis et merci beaucoup

(J'ai failli oublié. Il ne faut pas accepter les résultats qui dépassent les 250 bars car la plupart sont faux.)
Je suis pessimiste mais je me soigne.

Steel
Moderateur
Moderateur

Nombre de messages : 123
Ville/Pays : Algérie
Profession : Ingénieur
Nom/Prenom : B.Med
Date d'inscription : 15/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par rachid1956 le Lun 28 Jan - 14:11

bonjour: je suis tout a fait d'accord avec toi mais avec quelques petites remarques:
1°) Conformement a la reglementation les prelevements de beton sur eprouvette est ses ecrasements sont considéres comme un reflet réel du béton mis en oeuvre. Aucun maitre d'ouvrage ne pourra rejeté les resultats d'ecrasement de beton sur eprouvettes sous pretexte qu'elles ont été falsisfie ou truquer ou ......(on ne peut accusé une ETP quelconque de malhonnetteté sans disposer de preuve!).
2°) Pour les auscultations dynanamique il faut que vous sachiez que chaque laboratoire dispose d'un abaque qui lui est propre!!!!!!????
pour une vitesse de 3800 y'a des abaques qui fait correspondre cette vitesse a une resitance de 230 Bars alors que d'autres c 170 bars!!!( Qui a tort et qui a raison!?)
3°) je suis tout a fait d'accord avec vous s'il y'aura et les prelevements de béton et l'auscultation chose qui se fait couramment dans notre Wilaya. et on n'a pu obtenir des beton variant entre 200 et 300 bars. (resistance donnée par l'ultrason) .
4°) j'attire votre attention que l'obtention d'un bon n'est pas uniquement affaire de l'entreprise mais egalement d'autres parametres qui sont laisser sans controle par l'etat je cite entre autres:
* les granulats : chaque jour y'a des agregats differents(granulometrie, qualité de la roche, propretétc..)ce qui necessite theoriquement une foormultaion par arrivage de granulats...
* Qualité et poids des ciments (proportion de clinker et poids des sacs; prix....)
*qualification des entreprises : (une pelle et une brouette +un registre de commerce et Monsieur est un ENTREPRENEUR remarquer le majuscule)
*l'instabilité du Dinars et des prix ; les aciers sont a 6500 Da le quintal sans clause de revison de prix : etant donné que cette augmentation est initié par des importateurs et non l'etat). Cette entreprise grignotera le manque a gagner de la qualité !!
en toute sincerité il faut reorganiser tout ca a commencer par les grands responsables et jusqu'au le simple ouvrier qui veut travailer sans qu'ils soit declarés. Salutations

rachid1956
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 66
Ville/Pays : ALGERIE
Profession : INGENIEUR
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 19/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par rachid1956 le Lun 28 Jan - 14:13

rachid1956 a écrit:bonjour: je suis tout a fait d'accord avec toi mais avec quelques petites remarques:
1°) Conformement a la reglementation les prelevements de beton sur eprouvettes et ses ecrasements sont considéres comme un reflet réel du béton mis en oeuvre. Aucun maitre d'ouvrage ne pourra rejeté les resultats d'ecrasement de beton sur eprouvettes sous pretexte qu'elles ont été falsisfiée ou truquée ou ......(on ne peut accusé une ETP quelconque de malhonnetteté sans disposer de preuve!).
2°) Pour les auscultations dynanamique il faut que vous sachiez que chaque laboratoire dispose d'un abaque qui lui est propre!!!!!!????
pour une vitesse de 3800 y'a des abaques qui fait correspondre cette vitesse a une resitance de 230 Bars alors que d'autres c 170 bars!!!( Qui a tort et qui a raison!?)
3°) je suis tout a fait d'accord avec vous s'il y'aura et les prelevements de béton et l'auscultation chose qui se fait couramment dans notre Wilaya. et on n'a pu obtenir des beton variant entre 200 et 300 bars. (resistance donnée par l'ultrason) .
4°) j'attire votre attention que l'obtention d'un bon n'est pas uniquement affaire de l'entreprise mais egalement d'autres parametres qui sont laisser sans controle par l'etat je cite entre autres:
* les granulats : chaque jour y'a des agregats differents(granulometrie, qualité de la roche, propretétc..)ce qui necessite theoriquement une foormultaion par arrivage de granulats...
* Qualité et poids des ciments (proportion de clinker et poids des sacs; prix....)
*qualification des entreprises : (une pelle et une brouette +un registre de commerce et Monsieur est un ENTREPRENEUR remarquer le majuscule)
*l'instabilité du Dinars et des prix ; les aciers sont a 6500 Da le quintal sans clause de revison de prix : etant donné que cette augmentation est initié par des importateurs et non l'etat). Cette entreprise grignotera le manque a gagner de la qualité !!
en toute sincerité il faut reorganiser tout ca a commencer par les grands responsables et jusqu'au le simple ouvrier qui veut travailer sans qu'ils soit declarés. Salutations

rachid1956
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 66
Ville/Pays : ALGERIE
Profession : INGENIEUR
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 19/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qualité du béton Algérien

Message par amine amrane le Lun 28 Jan - 14:23

Mon avis sur la question est qu'il ne faut pas être fataliste et de faire en sorte que nous Ingénieurs unissions nos efforts pour bousculer les traditions et faire en sorte que les mentalités changent notamment de ceux qui ne connaissent du bâtiment que le nom et qui s'octroient le droit d'accepter et refuser des résultats en fonction de la tête du client et de son poids financier mais avec la bénédiction de certains BET ou ingénieurs qui sont prêts à refaire même l'étude ou une descente de charges pour éviter qu'un poteau ne soit démoli pour mauvais résultat. Oui je crois que avant de parler de corruption de certains responsables, remettons nous en cause et essayons de parler le même langage (en particulier ingénieurs BET et ingénieurs CTC par exemple). Mais au fait, les BET sont ils prêts à relever ce défi et privilègier la qualité du béton donc la sécurité quoi qu'il advienne et au risque de se faire taxer de BET à problèmes avec toutes les conséquences qui en découleront? Escusez moi mais le doute est permis.

amine amrane

Nombre de messages : 3
Ville/Pays : blida
Profession : ingénieur
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par amine amrane le Lun 28 Jan - 14:37

Mon avis sur la question est qu'il ne faut pas être fataliste et de faire en sorte que nous Ingénieurs unissions nos efforts pour bousculer les traditions et faire en sorte que les mentalités changent notamment de ceux qui ne connaissent du bâtiment que le nom et qui s'octroient le droit d'accepter et refuser des résultats en fonction de la tête du client et de son poids financier mais avec la bénédiction de certains BET ou ingénieurs qui sont prêts à refaire même l'étude ou une descente de charges pour éviter qu'un poteau ne soit démoli pour mauvais résultat. Oui je crois que avant de parler de corruption de certains responsables, remettons nous en cause et essayons de parler le même langage (en particulier ingénieurs BET et ingénieurs CTC par exemple). Mais au fait, les BET sont ils prêts à relever ce défi et privilègier la qualité du béton donc la sécurité quoi qu'il advienne et au risque de se faire taxer de BET à problèmes avec toutes les conséquences qui en découleront? Escusez moi mais le doute est permis.

amine amrane

Nombre de messages : 3
Ville/Pays : blida
Profession : ingénieur
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par sitayeb le Lun 28 Jan - 15:17

Alors ce que je propose (d'ailleurs c'est ce que je fais):
1- Refus des résultats par ecrasement par le maître de l'ouvrage ou du contrôleur des travaux. Par contre ces résultats serviront à l'entreprise pour un auto-contrôle.
2- Procéder aux essais à l'ultrasons. Les résultats doivent faire l'objet d'une interprétation obligatoire du responsable de l'étude.
3- (Celle-ci pour le moment n'est pas mise en oeuvre) le Maître d'ouvrage doit établir des conventions avec des labo agrées pour ces essais et ne pas laisser l'entreprise s'en charger ( Il y en a qui achetent des bons résultats).

J'aimerais bien avoir votre avis et merci beaucoup

(J'ai failli oublié. Il ne faut pas accepter les résultats qui dépassent les 250 bars car la plupart sont faux.)
Je suis pessimiste mais je me soigne.[/quote]

Je ne suis pas d'accord pour dire qu'il faut refuser les résultats qui dépassent les 250 bars je pense que c'est une fuite en avant. Je pense que le probléme réside sur le fait qu'on travaille dans l'anarchie. Il y a des régles élementaires à suivre et à faire suivre et doivent être rédiger et appliquer par tous le contractants (Entreprise, bureau d'étude, contrôleur et maitre de l'ouvrage) qui s'appelle un plan assurance qualité

sitayeb
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 687
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur conseil
Nom/Prenom : SITAYEB Said
Date d'inscription : 12/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par krimo2007 le Lun 28 Jan - 19:05

Moi j'ai l'avantage de travailler avec des compagnies étarangères au sud algerien ou on exige la présence permanant d'un laboratoire agréer sur le site et generalement étatique? et le suivi est régureux.
Par contre, pour les projets nationnaux (logts, équipements publics..........ect) cest l'entreprise qui fait les prélèvements.........!!!! et qui ramènnent les éprouvettes au laboratoire????? sil ya un laboratoire!!!!!! et te ramène des resultats de 240 à 260 bars à 28 jours, les résultats tournent autours de cette fouchette.
Pourquoi dans le premier cas, il ya un suivi régureux et le 2ème cas absence pas de suivi.... tous ça à mon avis dépend de la compétence du maitre d'ouvrage et les éxigences sur le cahier de charge.
A mon avis, et comme la dit notre amis Rachid il faux avoir des lois au niveau de la réglementation et les appliqués régureusement. il faut faire bouger les ingenieurs!!!!!!!!!! de la réglementation de notre ministère qui font du politique aussi et qu'ils noublient pas qu'ils sont des ingenieurs avant tous.
Pas à pas on arrivera, ensemble si on veut on peut changer la situation.

krimo2007
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 268
Ville/Pays : algerie
Profession : ingenieur d'étude
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 28/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos du béton algérien

Message par sitayeb le Mer 30 Jan - 10:51

krimo2007 a écrit:Moi j'ai l'avantage de travailler avec des compagnies étarangères au sud algerien ou on exige la présence permanant d'un laboratoire agréer sur le site et generalement étatique? et le suivi est régureux.
Par contre, pour les projets nationnaux (logts, équipements publics..........ect) cest l'entreprise qui fait les prélèvements.........!!!! et qui ramènnent les éprouvettes au laboratoire????? sil ya un laboratoire!!!!!! et te ramène des resultats de 240 à 260 bars à 28 jours, les résultats tournent autours de cette fouchette.
Pourquoi dans le premier cas, il ya un suivi régureux et le 2ème cas absence pas de suivi.... tous ça à mon avis dépend de la compétence du maitre d'ouvrage et les éxigences sur le cahier de charge.
A mon avis, et comme la dit notre amis Rachid il faux avoir des lois au niveau de la réglementation et les appliqués régureusement. il faut faire bouger les ingenieurs!!!!!!!!!! de la réglementation de notre ministère qui font du politique aussi et qu'ils noublient pas qu'ils sont des ingenieurs avant tous.
Pas à pas on arrivera, ensemble si on veut on peut changer la situation.

Je ne suis pas toujours d'accord sur ton concept de généralisation et ta vision des choses. En disant que j'ai l'avantage de travailler avec des compagnies étrangeres tu me rappelle la fameuse phrase d'un responsable algérien toujours présent la ou il ne faut pas et absent la ou il faut.

Pour ton information, pour tous les chantiers des travaux publics et barrages on exige la présence deux laboratoires un laboratoire interne à l'entreprise réalisatrice et un autre laboratoire de contrôle externe à l'entreprise.(tous ces entreprises sont algériennes)

sitayeb
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 687
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur conseil
Nom/Prenom : SITAYEB Said
Date d'inscription : 12/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum