Le textile, matériau de coffrage flexible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le textile, matériau de coffrage flexible

Message par sitayeb le Sam 22 Déc - 12:41

Le textile, matériau de coffrage flexible

Les concepts architecturaux novateurs se traduisent souvent par de splendides constructions, mais entraînent également d’importantes difficultés de réalisation. Si le béton frais, et surtout les nouveaux bétons ultrafluides et autocompactants, se prête à la réalisation des formes les plus complexes, les coffrages, quant à eux, exigent que les lignes et les surfaces soient rectilignes.
Face à ce problème, de nombreuses initiatives ont été menées dans le monde entier (notamment à l’université de Manitoba, au Canada) afin d’évaluer les possibilités que peut offrir le textile en tant que matériau de coffrage flexible.

Au sein du CSTC, une étude financée par l’IWT est actuellement menée (en collaboration avec Centexbel et une unité de recherche de la VUB) afin de déterminer la plus-value potentielle des coffrages textiles pour le béton architectonique. Outre les essais visant à évaluer l’influence du choix du textile sur la qualité des surfaces, diverses études de cas ont permis d’identifier les possibilités et les limites inhérentes à cette technique de coffrage particulière.
Avantages des coffrages textiles


Fig. 1 Réalisation de colonnes droites à l’aide d’un coffrage textile.

Fig. 2 Variation de la section d’une colonne.


L’un des domaines d’application les plus évidents des coffrages textiles concerne la construction de colonnes cylindriques (figure 1). Cette technique offre en effet d’importants avantages :

  • une grande liberté au niveau de la forme : en utilisant des coffrages textiles, il est possible de faire varier la diamètre ou la section d’une même colonne (figure 2), ce qui n’est quasiment pas faisable avec les techniques de coffrage traditionnelles
  • une très bonne qualité des surfaces : les coffrages textiles permettent d’obtenir toutes sortes de textures de surface spécifiques et de réduire la présence de bulles d’air
  • un poids limité : les coffrages textiles occupent un volume très réduit, ce qui facilite leur transport.
Le CSTC mène également des recherches en vue d’appliquer ce concept à la construction de voiles en béton (figure 3).




Fig. 3 Réalisation d’un voile à double courbure en béton projeté.

Restrictions

Bien que l’on ne puisse nier les nombreuses perspectives architecturales offertes par les coffrages textiles, la liberté artistique de l’auteur de projet est néanmoins limitée par un certain nombre de lois scientifiques :

  • le textile doit toujours être sollicité en traction
  • une précontrainte adéquate est nécessaire afin que le textile puisse conserver sa forme après le bétonnage
  • la complexité des formes visées exige généralement le recours au béton projeté
  • pour armer des constructions particulièrement audacieuses, il faut recourir à des méthodes de renforcement alternatives.


Conclusion

Si l’utilisation de coffrages textiles permet de réaliser de splendides constructions organiques en béton, une grande confusion règne encore à propos des formes réalisables, des caractéristiques minimales requises pour le textile et des structures auxiliaires nécessaires. La recherche réalisée au CSTC a pour objectif de répondre à toutes ces questions.

référence:N. Cauberg (CSTC), D. Janssen (Centexbel), M. Mollaert (VUB)
avatar
sitayeb
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 687
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur conseil
Nom/Prenom : SITAYEB Said
Date d'inscription : 12/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le textile, matériau de coffrage flexible

Message par ehard le Sam 22 Déc - 12:58

TROop intéressant. Les architectes doivent avoir un sourire dans ses bouches en lisant cette article. Mais:


  • pour armer des constructions particulièrement audacieuses, il faut recourir à des méthodes de renforcement alternatives.

Quelles méthodes peut-on citer?

Question bonus: Qu'est-ce que c'est le CSTC, l’IWT et la VUB?
avatar
ehard
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 107
Ville/Pays : Lima, Pérou
Profession : Civil Engineer
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 25/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le textile, matériau de coffrage flexible

Message par sitayeb le Sam 22 Déc - 15:14

Le CSTC : c'est le cenre scientifique et technique de la construction de belgique

Le IWT: institut pour la promotion et l'innovation dans les sciences et technologies des flandres (Belgique)

VUB : Vrije Universiteit Brussel ( c'est une université Belge)
avatar
sitayeb
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 687
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur conseil
Nom/Prenom : SITAYEB Said
Date d'inscription : 12/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le textile, matériau de coffrage flexible

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum