contes de Joha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

contes de Joha

Message par xxxx le Ven 14 Déc - 0:07

1/un voleur vint une nuit, entra dans la maison de Si Djeh'a , lui prit quelques objets et s'en alla.
Si Djeh'a se leva , prit tout ce qui restait et suivit le voleur . Celui-ci , s'etant retourné , et voyant que Si djeh'a le suivait :
" hé ! l'homme, que veux tu ? lui dit-il ."
"allah allah ! s'ecria Si djeh'a . Nous abandonnons notre maison pour la votre .Toi, tu emportes une partie des objets ;moi j'apporte le reste.Dés le lendemain , s'il plait à dieu au lever du soleil , femme et enfants ,tous le monde viendra chez toi .Seront-ils contents de sortir de notre masure !" Very Happy
-"reprends ce qui t'appartient dit le voleur .Retourne chez toi .Loin de moi les soucis , il n'est pas necessaire que tu me suives" Wink


2/Khadija n'y a pas été avec le dos de la cuiller : en préparant la soupe du soir, elle a forcé sur le piment, beaucoup forcé; mais elle ne veut pas reconnaître son erreur devant mari. Aussi, le moment du repas venu, se sert-elle la première, après quoi elle avale une gorgée de bouillon.

Les larmes lui montent aux yeux sur le champ, et elle se sent suffoquer.

-Qu'as-tu donc ? lui demande le Hodja, qui se verse une bonne assiettée.
Oh ! rien...répond-elle, héroique. J'ai subitement pensé à ma pauvre mère, que j'ai enterrée l'an dernier.
Là-dessus, Nasr Eddin affamé se jette sur la soupe, et le voici qui sanglote, étouffé par le feu qu'il vient d'avaler.
-Ô mon mari, qu'as-tu donc ? Tu as de la peine, toi aussi ?
-Oui, femme, je pleure qu'elle ne t'ait pas emporté avec elle dans la tombe Cool

xxxx
MGCien Actif
MGCien Actif

Nombre de messages : 7914
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 07/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum