Les chantiers de la peur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les chantiers de la peur

Message par hichothman007 le Mar 30 Oct - 9:46

Edition du 29 octobre2007 Elwatan

Emplois précaires, normes de sécurité non respectées


Les chantiers de la peur



Les accidents de travail se multiplient dans l’ensemble des secteurs et les mesures de prévention restent encore insuffisantes au niveau des entreprises.
Le nombre de décès suite à ces accidents prend de l’ampleur. Les chutes représentent environ 40% des accidents graves et mortels. Le thème a fait l’objet hier d’un séminaire organisé à l’hôtel Mercure par l’Organisme de prévention des risques professionnels dans les activités du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique (OPREBATPH). Les organisateurs ont tiré la sonnette d’alarme sur l’ampleur du phénomène. 126 travailleurs sont décédés en 2006 suite à des chutes dans tous les secteurs d’activités dont 92 sont imputables au bâtiment. Ce chiffre présenté par la Caisse nationale des assurés sociaux (Cnas) n’est que la partie visible de l’iceberg. Ces chutes mortelles se produisent essentiellement à partir d’échafaudages ne répondant pas aux normes de sécurité dans les 50% des cas et à partir de planchers d’étage en bordure du vide ou de terrasses de bâtiment non protégées à 35%, selon Chérif Abdmeziem, directeur l’OPREBATPH. Le reste des chutes, soit 15%, est imputable à des échelles bricolées et à des ouvrages divers. Pour le directeur de la prévention à la Cnas, M. Mezaâche, la tendance des accidents dus à des chutes va crescendo. Ces cinq dernières années, ces accidents ont coûté à la Cnas 1 milliard de dinars, tandis que les versements payés aux indemnisés ont atteint, durant la même période, 282 millions de dinars. Le directeur général de l’OPREBATPH affirme que les textes réglementaires régissant l’hygiène et la sécurité en milieu professionnel ne manquent pas. « C’est l’application qui fait réellement défaut. Les travailleurs sont livrés à eux-mêmes sur des chantiers où les mesures de sécurité sont quasiment inexistantes et nos recommandations ne sont pas prises en compte. » Il a précisé que le secteur du bâtiment demeure un secteur à haut risque où les chutes sont fréquemment enregistrées et souvent mortelles. Il déplore l’inexistence de protection collective, « pas de plateforme de travail dans les pylônes, ni de lignes de vie dans les échelles pour accès aux différents niveaux, pas de points d’ancrage. Sur les terrasses d’immeubles, pas d’acrotère normalisé. Pas de points d’ancrage pour sécuriser le personnel dans les nacelles. Celles-ci n’ont aucun dispositif de secours. Souvent, les fins de course sont shuntées. C’est pour toutes ces raisons que l’OPREBATPH a organisé ce séminaire qui a pour objectif la sensibilisation des participants sur les moyens à mettre en œuvre pour une prévention accrue des accidents dus aux chutes sur les chantiers du BTPH », a-t-il souligné en interpellant les différents acteurs pour que la réglementation ainsi que les différents dispositifs de sécurité et de prévention soient appliqués. Syndicats d’entreprises, médecins du travail, inspection du travail, CNAS, experts nationaux et internationaux ont posé lors de ce séminaire la problématique et ont rappelé les dispositions réglementaires pour assurer une meilleure prévention de tous ces accidents. Selon M. Chérif, trois modes de prévention sont normalement préconisés. Il s’agit de la prévention intégrée, une forme qui doit être, selon lui, la plus privilégiée, la prévention collective et la prévention individuelle. Ainsi, les travailleurs doivent porter des harnais de sécurité. Ces derniers doivent être attachés à des points solides de la construction. Les intervenants recommandent aussi l’utilisation d’un matériel conforme aux normes et les travailleurs doivent être formés et informés de tous les risques auxquels ils peuvent être confrontés, notamment ceux qui concernent les travaux en hauteur. Les échafaudages doivent être vérifiés par une personne compétente surtout après une période de mauvais temps ou une interruption prolongée de travaux avant l’utilisation. Les cordages et câbles de suspension doivent être utilisés avec des moufles ou des treuils appropriés. Un bon programme de prévention des chutes passe, selon les participants, par l’identification des risques de chute, la mise en application d’une politique d’entreprise, la sélection et l’utilisation d’équipements ou de dispositifs et un programme de formation adapté et approfondi portant, entre autres, sur le sauvetage. La mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre les chutes constitue aujourd’hui une urgence, selon les experts. Une série de recommandations sont alors soumises à l’adoption. Il s’agit, en premier lieu, du renforcement des dispositions réglementaires sur les échafaudages, les échelles, les plateformes de travail, les équipements de protection individuelle et les conditions de leur utilisation. Les participants au séminaire recommandent aussi le renforcement des actions de contrôle de l’application des dispositions législatives et réglementaires, contribuer à l’information des travailleurs, notamment les nouveaux embauchés aux risques des chutes et la mise en place du système incitatif de modulation des taux de cotisation des bonus-malus prévu par la réglementation en vigueur pour encourager les entreprises qui font des efforts de prévention et sanctionner les autres par un relèvement de leur taux de cotisation. Pour rappel, durant l’année 2005, le nombre d’accidents de travail avoisinait les 46 000 cas, dont 700 ont été mortels. Dans la majorité des cas, les victimes sont contraintes à l’arrêt de travail. Plus de 1 million de journées de travail ont été accordées pour cause d’accidents.
Djamila Kourta journal Elwatan

hichothman007
Moderateur Actif
Moderateur Actif

Nombre de messages : 1789
Age : 33
Ville/Pays : algerie
Profession : etudiant
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 10/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par kaarim le Mar 30 Oct - 14:51

la securité est negligé dans les chantier, la majorité des entreprise ne respecte pas les regles, le risque majeur predominant c'est les chute de hauteur, maleureusement les accident surviennent a cause d'utilisation des echafaudage non conforme(pas de garde-corps)...generalement des echafaudage de fortune sont utilisés dans nos chantier.......
j'ai fais fait un document sur se sujet dans la rubrique document(titre risque de chute de hauteur.... merci

kaarim
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 184
Ville/Pays : ain temouchent
Profession : ingenieur
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par sitayeb le Mar 30 Oct - 17:17

Le probléme dans nos chantier c'est que lors de préparation des cahiers des charges le côté hygiéne et sécurité est totalement occulté. il y eu des accident de chantier mortelle dû à la négligence du responsable du chantier : un ouvrier été tombé dans une fosse et il a été retrouvé 2 h aprés par le gardien qui faisait sa tournée le pauvre malheureu a succombé a ses blessures

sitayeb
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 687
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur conseil
Nom/Prenom : SITAYEB Said
Date d'inscription : 12/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par benmed le Mar 30 Oct - 19:28

oui mais dans tous ca , qui sont les respensable , l'entreprise oui , mais que dire des inspecteur de travaille , que dire des gens qui travail sont declaration , que dire des gens qui travail sont s'etre payer a mon avis le responsable c'est l'insp

benmed
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 91
Ville/Pays : gr
Profession : ingenieur
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 31/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par kaarim le Mar 30 Oct - 20:03

le plan d'hygiene et de securité doit etre obligatoire avant l'ouverture du chantier et il doit etre exigé dans les cahiers de charge...il viendra le jour inchaallah(ou les risque seront evalué) afin de trouver les solution ideales pour eviter les accident qui peuvent etre existés

kaarim
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 184
Ville/Pays : ain temouchent
Profession : ingenieur
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par Hakim du CTC le Ven 2 Nov - 12:27

Le probléme de sécurité se pose même au niveau des grandes entreprises comme COSIDER CONSTRUCTION par exemple où un Ingénieur a fait une chute mortelle du 12 éme étage sur le site AADL des bannaniers entre 2000 et 2005 je crois.Deux autre Ingénieurs de la même entreprise sont morts sur un chantier de charpente métallique,ils ont été percutés de plein fouet par un IPE suspendu au bout d'une grue,l'un des deux ingénieurs occupait un poste de responsabilité et n'était sur le chantier que pour une visite de travail!Certains diront que le DESTIN en a voulu ainsi,je dirai plutôt que c'est la BETISE HUMAINE qui en a voulu ainsi.

Hakim du CTC
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 292
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingénieur Génie Civil
Loisirs : Culture scientifique-Astronomie-Cinema
Nom/Prenom : A.A/HAKIM
Date d'inscription : 29/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par xxxx le Ven 2 Nov - 15:12

excellent article Hicham
c'est ce genre de sujets que j'aime voir fleurir sur le forum
fort bien !!!

_________________
tu seras toujours dans notre coeur www.geniecivil.org

xxxx
MGCien Actif
MGCien Actif

Nombre de messages : 7914
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 07/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par xxxx le Ven 2 Nov - 15:14

En france en multipliant les intervenant comme des coordonateur SPS et l'existence d'un PPSPS devient condition sinéquanone pour le demarrage de tout chantier ..penser à la securité des constructeurs est la priorité des professionnels

_________________
tu seras toujours dans notre coeur www.geniecivil.org

xxxx
MGCien Actif
MGCien Actif

Nombre de messages : 7914
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 07/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par kaarim le Ven 2 Nov - 17:36

il ya une methode tres interessante utilisé pour evaluer les risques proffessionnels..elle s'appelle methode de MAEVA BTP.....CONSULTER SE SITE

WWW.MAEVA-BTP.FR

kaarim
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 184
Ville/Pays : ain temouchent
Profession : ingenieur
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par kaarim le Ven 2 Nov - 17:38

VOUS POUVEZ TESTER VOS CONNAISSANCE SUR LE quiz....cliquez et regardez ...merci

kaarim
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 184
Ville/Pays : ain temouchent
Profession : ingenieur
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par oussama_19 le Ven 2 Nov - 23:47

merci mon ami pr ce magnifique sujet

oussama_19
MGCien Actif
MGCien Actif

Nombre de messages : 1069
Ville/Pays : ALGERIE-setif
Profession : étudiant
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 16/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://scofolde19.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chantiers de la peur

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum