Abou Bakr Essedik (part two)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abou Bakr Essedik (part two)

Message par xxxx le Sam 15 Sep - 11:14

Le premier geste que fît Abou Bakr après sa désignation à la tête de la nation musulmane était de régler l’infime ‘’ passif’’ matériel légué par Mohamed (saws)
Il cria à haute voix : "Que celui qui a une promesse du prophète de son vivant ou une quelconque dette envers lui, qu’il vienne à nous". Bien que le prophète n’eût laissé aucune dette proprement dite.

Jaber, compagnon du prophète raconte que le prophète ((saws) lui a dit : "Dès que les contributions du Bahrayn arriveront, je t'en donnerais tant et également tant". Mais l'or du Bahrayn n'arriva pas. Quand cet or arriva enfin, Djaber continu en disant :Je vins à Abou Bakr et lui dis : "Le Prophète m'a promis tant…". Il me donna alors une certaine somme. Je la comptai et voilà qu'elle représentait cinq cents (dinars ). Abou Bakr me dit : "Prends-en encore le double". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Sous son califa, de nombreuses batailles (ghazaouétes) ont eu lieu. C’était en l’an 12 de l’égire. La bataille de ‘’Dhât As-Salâsil’’ fut la première grande confrontation armée entre les musulmans et les troupes de la Perse,
la plus sérieuse opposition que rencontra Abou Bakr durant son règne est venue de Musailma (El Kadhab) qui se faisait passer pour un prophète et qui avait réussi à gagner la sympathie de quelques groupuscules. Il fût vaincu par Khalid Ibn Al Walid à la bataille de Akraba.

Après la victoire difficile sur Musailma, on craigna que le coran ne soit entièrement oublié ou falsifié quand tous ceux qui le connaissaient par cœur auraient disparus, Omar incita donc Abou Bakr à envisager leur préservation sous forme écrite.
Les compagnons du prophète alors, suite aux nombreuses batailles, commençaient à diminuer et à disparaître un par un et avec eux, le nombre des porteurs du coran ‘’Houffadh’’ (ceux qui le connaissaient par cœur).
Zayd Ibn Thâbit raconte : "'Omar était motivé à cause du nombre important de compagnons porteurs du coran (ceux qui l’ont apprit par coeur). décédés Déjà, à l'époque du Prophète , environ soixante-dix d'entre eux étaient morts en martyrs. Et plus tard, à l'époque de Abou Bakr , une expédition à Yamama contre les apostats coûta la vie à un nombre identique de houffadh (en l'an 12 de l'hégire). Tout ceci fit réfléchir Omar qui essaya de convaincre Abou Bakr avec succès". (Al-Boukhâri)
Lorsque Omar lui pria de porter une attention particulière à ce projet, il lui répondit : "Comment puis-je accomplir une chose que le Prophète n'a pas faite de son vivant ?"

Abou Bakr a fait l’objet de nombreux complots.
L’hsitorienTabari a rapporté dans son livre ‘’Tarikh’’ qu'Abou Bakr avait été invité à un repas par un des chefs de la communauté juive de Khaibar ; le calife se trouvait à table avec Al Harith Ibn Khalada, médecin musulman réputé dans la région et on leur présenta un plat de riz.
Abou Bakr en mangea une bouchée, Al Harith en prit de même une bouchée mais la rejeta aussitôt en s'écriant : "Il y a dans ce riz un poison qui tue au bout d'une année !" .

Pour donner une idée sur la foi d’Abou Bakr le prophète à dit : ‘’Si vous mettez la foi de toute la communauté réunie, dans le bras d’une balance et la foi d’Abou Bakr seule dans l’autre bras, c’est le côté d’Abou Bakr qui penchera’’.

Il est narré dans certains livres, qu’un ange demanda à son créateur la permission de faire le tour du domaine grandiose (Ar’ch) de Dieu. Celui-ci lui répondit qu’il ne pourrait jamais. L’ange insista et demanda à Dieu de lui donner la force de mille anges, pour pouvoir faire ce tour. Dieu lui accorda ce qu’il demanda et le voilà partit pour réaliser son vœu. Après mille ans, l’ange tomba dans le paradis, et dis :; mais où suis-je ?’’. On lui répondit : avec la force de mille anges et après mille ans, tu n’as pas traversé le millième de la part de Abou Bakr dans le paradis….’’

Abou Bakr mourut le 23 août 634 à Médine. Il est enterré dans le ‘’Masjid al-Nabawi’’, mosquée du prophéte, entre Mohamed (saws) et Omar.

_________________
tu seras toujours dans notre coeur www.geniecivil.org

xxxx
MGCien Actif
MGCien Actif

Nombre de messages : 7914
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 07/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum