ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par bentafat_rachid le Mar 29 Mai - 0:35


  • Le ressuage est, avec la ségrégation, l’une des deux manifestations de la dégradation de l’homogénéité d’un béton frais. Dans le cas de la
    ségrégation, les grains présentent au cours du temps un mouvement relatif entre eux. Certains (les plus denses ou les plus volumineux) tombent alors que les autres (les fins ou ceux ayant une masse volumique réduite) remontent vers la surface




  • Dans le cas du ressuage, les grains ont un mouvement d’ensemble vers le bas. Ce mouvement force l’eau intergranulaire à percoler vers le haut. Ainsi, une fois le béton mis en place dans son coffrage, une pellicule d’eau claire apparaît progressivement à sa
    surface. La sédimentation des grains est très lente, par conséquent le débit d’eau ressuée est modeste. Ainsi, la pellicule d’eau ne sera visible que si le débit d’évaporation à la surface du béton est inférieur au débit d’eau ressuée




  • Un des cas de ressuage les plus intriguants est le cas du ressuage localisé. Lorsque l’eau remonte à la surface du béton, elle peut éventuellement entraîner
    avec elle les particules les plus fines. Cette remontée de laitance se séparera naturellement par sédimentation une fois arrivée à la surface. Le béton présentera alors dans sa masse des “trous de ver”
    (dénomination des canaux d’écoulement plus ou moins verticaux à paroi sableuse). Dans ce dernier cas, le béton présentera une ségrégation granulaire, uniquement dans sa partie haute. Au-dessus du béton quasi homogène, nous trouverons le sédiment des grains expulsés par les canaux. Bien entendu, les deux phénomènes
    (ressuage et ségrégation) peuvent avoir lieu en même temps. Un fort surdosage en eau amène inévitablement à cette extrémité.

  1. Que le ressuage se présente sous sa forme normale ou localisée, une pellicule d’eau claire apparaît à la surface du matériau. Cette pellicule d’eau a, bien entendu, des conséquences sur la qualité du béton, qui peuvent être positives ou négatives selon la caractéristique considérée. Dans une optique d’amélioration constante de la qualité des bétons, la connaissance des causes du ressuage ainsi que de ces effets est primordiale.


Dernière édition par le Mar 29 Mai - 1:42, édité 5 fois

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par bentafat_rachid le Mar 29 Mai - 0:40


  • Le principal intérêt qu’on peut prêter au ressuage est qu’il assure une bonne cure humide de la pièce de béton. Cette protection de la surface permet ainsi, d’éviter toute perturbation de l’hydratation locale du béton par dessiccation précoce.


  • Cependant, dans le cas d’une absence de ressuage, les désordres engendrés par l’absence d’une véritable cure peuvent être importants. Une meilleure connaissance du ressuage permettrait ainsi de profiter pleinement de « l’auto-cure » du béton en adaptant le traitement de surface au niveau de ressuage attendu. Cette préoccupation pourrait même être prise en compte dès la formulation du béton ce qui permettrait d’éviter tout traitement ultérieur (il est de notoriété que La cure des bétons est souvent « oubliée » sur chantier).


  • Un autre aspect positif du ressuage est la portance à court terme du béton que ce phénomène permet, comme pour certains bétons de remblayage. Le terme générique employé désignant ces bétons à faibles dosages en ciment (< 50 kg.m-3), est « essorables ». Ces bétons connaissent actuellement un grand développement pour le remblayage de tranchées. Dans ce cas particulier, on cherche une vitesse de ressuage maximale pour une restitution à la circulation la plus rapide possible. On utilise ainsi ce type de matériau pour le remplissage de tranchées, uniquement en sols perméables ouavec interposition d’une couche coffrante drainante.

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par bentafat_rachid le Mar 29 Mai - 1:00

Un autre effet des pièces fixes est le phénomène de fissuration accidentelle du béton frais par tassement, autrement nommé « cassure du béton frais »
[Baron 1982]. Le béton est un matériau qui, au repos, acquiert progressivement une certaine cohésion à l’état frais. Lors du ressuage, le squelette granulaire descend et est cisaillé par les armatures métalliques. Ce cisaillement produit des fractures dans le béton qui, si la cohésion développée est suffisamment importante, ne se referment pas . L’on évoque souvent l’image d’un cisaillement au couteau d’un yaourt. Cette fissuration accidentelle par tassement, profonde et ouverte se produit généralement dans l’heure qui suit le coulage.








Essentiellement due au cisaillement des cages d’armatures
dont elle reproduit le dessin, cette fissuration peut être causée par des
tassements différentiels du béton frais. Un cisaillement naît immanquablement à la limite entre deux zones de béton frais de profondeur différente. Ce phénomène peut être évité en limitant le ressuage,
c’est à dire le tassement solide, ou bien en utilisant la technique de
revibration déjà décrite. Cette revibration avant prise permettra une refermeture des fissures en réduisant la cohésion du matériau.

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par bentafat_rachid le Mar 29 Mai - 1:04


  • Un ressuage sévère entraînera une modification de la hauteur finale. Ce non-respect des dimensions du coffrage causé par le tassement d’ensemble peut aller, dans les cas extrêmes, jusqu’à des réductions de hauteur (hauteur coulée moins hauteur finale ) de l’ordre de 5 % de la hauteur initiale [Powers 1968]


  • Un ressuage sévère s’accompagne d’une baisse notable de la qualité du parement en béton. Or, depuis quelques années, les architectes sont très sensibles à cette qualité, tant sur sa couleur, son uni que sur son relief. L’apparition depuis plusieurs années des bétons architectoniques, des bétons colorés, etc. a-t-elle un sens si l’on ne maîtrise pas le ressuage


  1. A ces effets sur bétons, s’ajoutent des effets particuliers aux coulis d’injections. L’eau de ressuage se retrouve en partie haute des gaines de précontrainte ce qui peut provoquer une perte de durabilité locale par corrosion des torons [Le Roy et al. 2000, Gelade 2002]. Il faut ajouter le fait que ces mêmes torons amplifient énormément le phénomène lorsqu’ils comportent des vides internes accessibles à l’eau (effets drainants). On notera enfin un effet d’accélération du phénomène (effet Boycott) lorsque les gaines sont inclinées (ce qui facilite le phénomène de localisation le long
    de la ligne supérieure de la gaine)


Dernière édition par le Mar 29 Mai - 1:43, édité 1 fois

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par bentafat_rachid le Mar 29 Mai - 1:28

explication du phénomène de ressuage

Avant début de la prise, le béton se trouve dans un état dit
plastique. Le granulat est dispersé par la pâte de ciment et les
particules dans la pâte sont dispersées dans l'eau. Il se produit,
après la mise en oeuvre, une période de tassement alors que les
particules se rapprochent les unes des autres; la plus grande partie de
ce tassement survient en déçu d'une heure de la mise en oeuvre. La
variation totale de volume peut, dans les cas extrêmes, atteindre ou
dépasser 1 pour cent; ceci n'est de grande importance cependant parce
que le béton se trouve dans un état plastique ou semi-plastique de
sorte que ces changements ne sauraient engendrer des contraintes
appréciables. L'eau apparaît souvent à la surface, au cours du
tassement, après exsudation hors de la masse plastique. Ce phénomène
s'appelle ressuage.

L'accumulation d'eau à la surface d'une masse de béton est souvent
indésirable; tel est le cas, par exemple, d'un béton mis en place d'une
manière continue dans un coffrage profond; la partie supérieure peut
progressivement acquérir une quantité croissante d'eau au fur et à
mesure du remplissage du coffrage donnant un béton de qualité
inférieure en surface. L'accumulation d'une certaine quantité d'eau à
la surface n'est, d'un autre côté, pas toujours indésirable parce
qu'elle est nécessaire pour empêcher la contraction plastique et pour
lubrifier les outils utilisés pour la finition de la surface. Un excès
d'eau superficielle peut enfin donner naissance à une mince couche de
coulis sur la surface finie, et à une couche faible et vulnérable à la
surface du béton. On doit prendre soin de ne pas entreprendre la
finition avant la fin de la période de ressuage.

Le tassement peut donner naissance à des désordres structuraux. Une
couche d'eau peut se former sous les barres horizontales d'armature de
sorte que la moitié de la surface de contact entre acier et béton est
perdue. On peut éliminer cette difficulté par une vibration efficace ou
la revibration du béton plastique, mais en prenant soin de ne pas
toucher à l'acier d'armature. On ne doit cependant pas oublier que le
tassement et le ressuage entraînent une réduction de la teneur en eau.
Dans le cas où il n'est pas annulé par l'un des résultats indésirables
discutés, l'effet est avantageux au point de vue de la résistance, de
la perméabilité et de la stabilité du volume.

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par tratec9 le Mar 29 Mai - 15:30

Très bien détaillé...Merci

tratec9
Expert
Expert

Nombre de messages : 466
Ville/Pays : Maroc
Profession : Ingénieur
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 07/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par bentafat_rachid le Mar 29 Mai - 18:32

merci beaucoup

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par xxxx le Mar 29 Mai - 18:52

c'est un parfait plaisir .
merci

_________________
tu seras toujours dans notre coeur www.geniecivil.org

xxxx
MGCien Actif
MGCien Actif

Nombre de messages : 7914
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 07/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par bentafat_rachid le Mar 29 Mai - 18:55

Very Happy merci

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par abdou le Mar 29 Mai - 21:40

baraka el laho fik ya akh! Very Happy
rak tsalni un café Wink

abdou
MGCien Special
MGCien Special

Nombre de messages : 847
Age : 35
Ville/Pays : alger
Profession : bach-mohandiss
Loisirs : Sport (Full contact, Foot,natation...);Voyage,
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 09/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par abdou le Mar 29 Mai - 21:41

merci!

abdou
MGCien Special
MGCien Special

Nombre de messages : 847
Age : 35
Ville/Pays : alger
Profession : bach-mohandiss
Loisirs : Sport (Full contact, Foot,natation...);Voyage,
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 09/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par bentafat_rachid le Mer 30 Mai - 0:08

qui va te préparer le café

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par waleed27 le Jeu 7 Juin - 17:51

merci bcp rachide je vien de voir les messages

waleed27
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 4102
Ville/Pays : algerie
Profession : ing GC
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 02/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par bentafat_rachid le Mer 11 Juil - 22:42

MERCI WALEED

bentafat_rachid
Administrateur
Administr

Nombre de messages : 3524
Ville/Pays : Alger
Profession : Ingenieur Post Graduant USTHB CCI
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ressuage et segrégation du béton selon L JOSSERAND

Message par depor le Mar 11 Sep - 17:38

merci

depor
MGCien
MGCien

Nombre de messages : 277
Ville/Pays : Tunis
Profession : Ingénieur GC
Nom/Prenom : (Optionnel)
Date d'inscription : 04/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum